Présentation

  • : j'aboie tu aboies il aboie.....
  • : de tout et de rien mais en randonnant
  • Contact

Qui suis-je

Un vieux blésois qui s'amuse

avec son appareil photo,

son GPS

et son ordinateur.






 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

13 février 2016 6 13 /02 /février /2016 12:11


Il y a bien longtemps quand Blois ressemblait à ça :

haras080 copie   L'idée d'instaurer des haras sur le sol français est ancienne: Richelieu voulait déjà développer l'élevage des chevaux, afin disait-il d'empêcher les sorties d'or du royaume "destinées à l'achat des bêtes à l'étranger. C'est finalement Colbert qui contresigne, en 1665 un avis du conseil d'état marquant la volonté étatique de contrôler et d'organiser la production chevaline. C'est à Merlerault en 1714 dans l'orne que le haras du Pin voit le jour. Dés 1730, les premiers étalons arabes sont accueillis et une jumenterie destinée à la remonte des écuries de Versailles. A l'aube de la révolution, louis XVI pavoise: le royaume est pourvu de 14 haras rassemblant environ 1400 étalons. Mais les députés de la Constituante , soucieux d'abolir les privilèges bradent les étalons et ferment les Haras. Très vite faute de chevaux, le Pays est privé de ses corps de cavalerie et ne peut résister aux armées européennes.   la convention revient sur cette décision  et rouvre 7 établissements. Par le décret de Saint-Cloud signé le 4 juillet 1806, Napoléon, grand consommateur de chevaux pour ces armées, réhabilite les haras. Blois fait partie des 6 premiers construits. D'autres ouvriront pour pallier les besoins de l'agriculture et des transports. C'est en 1810 que l'on procéda aux aménagements nécessaires dans l'ancien couvent des Carmélites, rue du Sermon, situé dans la ville basse, entre le Château et la Loire. Il hébergeait alors seulement 20 étalons, rayonnant sur 3 départements.

 



haras063 copie

haras062 copie

haras064 copie
 

haras068 copie   Par la suite, l'augmentation des effectifs rendit nécessaire l'acquisition d'un nouveau site. Ainsi en 1878, un terrain de deux hectares et demi, situé route de Paris, future avenue Maunoury, fut cédé à l'état par la municipalité. Deux ans plus tard, en 1880, les bâtiments furent construits sous la direction de l'architecte Jules Édouard Potier de la Morandière né à Blois le 12 mai 1813 et mort le 16 août 1905  à Chambon-sur-Cisse. Cet architecte blésois (élève de Félix Duban) a également fait l'Hotel Dieu et la Halle au Grain. D'un type très fonctionnel pour l'époque. Ils se composent d'un vaste corps d'écurie de 84 stalles, accosté de part et d'autre et perpendiculairement de 2 pavillons de 18 box, et légèrement en retrait et symétriquement, des logements des officiers. Vingt ans plus tard le Haras héberge 120 étalons, en majorité des demi-sang normands ou vendéens et des percherons

haras109 copie

Le plan

haras070 copie1

haras070 copie2

haras110 copie

haras-2 4923 copie

 

recup 021 copie

 

L'habitation du directeur.

haras-2 4921 copie

L'habitation des chefs.

haras-2 4924 copie

L'habitation allouée à la veuve AUROUET.

recup 020 copie

L'habitation du gardien.

haras-2 4926 copie

Les box.

haras-2 4897 copie

Un abreuvoir.

haras-2 4898 copie

  Les box.

haras-2 4900 copie

Les bacs à grains.

haras-2 4887 copie

Les stalles d'origines ont été remplacées par des box.

haras-2 4901 copie

Les greniers où s'entassaient les fourages.

haras-2 4907 copie

haras-2 4905 copie

La remise des voitures.

haras-2 4891 copie

haras-2 4895 copie

haras-2 4892 copie

haras-2 4896 copie

La forge.

haras-2 4878 copie

  Les fers.

haras-2 4881 copie

  L'appareil de contention pour ferrer les jeunes ou les rebels.

haras-2 4883 copie

 

Le maréchal ferrant.

haras072 copie2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les habitations du personnel.

habitation copie

haras-2 4932 copie

Le vétérinaire.

haras-2 4911 copie

La sellerie et la bourrellerie.

haras-2 4937 copie

Les ateliers.

haras-2 4939 copie

haras-2 4940 copie

Le manége couvert.

haras-2 4942 copie

Le dernier camion du haras de Blois.

haras-2 4945 copie

Maintenant.

haras-2 4948 copie

Avant.

haras048 copie

haras075 copie1

 

haras-2 4962 copie

 

haras-2 4967 copie

haras-2 4968 copie

Les mors.

haras-2 4952 copie

 

haras-2 4953 copie

 

Jusqu'au milieu des années cinquante, la trompette était utilisée dans le haras pour sonner: le réveil, l'appel, le rapport, le rassemblement, le courrier etc...

La trompette :

 

haras-2 4954 copie

haras068 copie  Après 200 ans le Haras Nationale de Blois va donc cesser ses activités. Situé en ville, il n'est plus adapté aux besoins maintenant très réduits. Les bâtiments sont trop grands et trop coûteux en entretien. Classé monument Historique en 1993, c'est l'année de sa dernière restauration (façades). L'absence d'espace se fait cruellement sentir. Les derniers  directeurs, homme ou femme de ses dernières années se sont battus avec beaucoup de conviction pour maintenir cet héritage historique, culturel, architectural, et zootechnique. L'intérêt pour les chevaux de trait fut très fort quand ils servaient d'outil dans l'agriculture ou le transport mais la mécanisation de l'après guerre les a rendu inutiles. Ils n'ont plus d'intérêt que pour quelques amoureux nostalgiques de beaux animaux.

La récolte de la semence.

haras072 copie1

La demoiselle en bois.

haras-2 4886 copie

Finiront-ils au zoo? Je le craint!

haras068 copie   Cette poignée d'hommes et de femmes se sont battus pour préserver ce patrimoine génétique en privilégiant le développement des races pures, et en organisant des visites et des fêtes dans leurs haras. Très appréciées par le public national et international ces animations intéressaient des dizaines de milliers de spectateurs chaque année.haras051 copie2 Il faut citer : le spectacle "EQUI NOX" en 1995 et 1996, organisé par l'association Cheval et Culture présidée par Louis Hubert, commissaire à l'aménagement du domaine de Chambord, avec le concours de Madame la directrice du Haras Geneviève de Sainte Marie, et tout son personnel.

 

 

 

Alors souvenont nous de tous ces hommes et femmes qui ont souvent passé toute leur vie au service de la plus belle conquête de l'homme. Ils ont permis de maintenir, conserver, et perpétuer l'art equestre.

 

haras065 copie

A cette époque les Hommes portent la moustache, c'est même obligatoire !.

haras044 copie

haras043 - 12 1982 copie

 

haras 1952 copie 3

perso 52- copie-1

perso 52- copie-2

perso 52- copie-3

perso 52- copie-4 La tradition reste mais les moustaches disparaissent.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

haras110 copieIl faudra se souvenir aussi de ceux qui sont mort en travaillant comme haras-2 4938 copie

paul herse 018 copie

haras-2 4972 copie

 

 

 

 

 

haras041 copie

haras039 copie

haras040 copie

haras068 copie  En 1995 le Haras Nationale de Blois possédait encore un contingent de 51 étalons: 4 Pur Sang, 5 Anglo-Arabe, 1 Arabe, 13 Selle Français, 3 Trotteurs, 2 Poney, 1 Cob, 8 Bretons, 11 Percherons, et 1 Baudet. Avec ses 11 stations de monte et ses 4 laboratoires d'insémination artificielle Blois couvre les 6 départements de la région centre: ( le Cher, l'Eure-et-Loir, l'Indre, l'Indre-et Loire, le Loir-et-Cher, et le Loiret.)

Quelques grands responsables :

haras096 copieharas096 copie2haras104 copieharas101 copie

haras071 copie1

 

haras068 copie  C'est tout un monde qui disparait. Les nouvelles technologies transforment la vie des hommes, il faut s'adapter ou mourir et disparaitre à jamais. Qui va se souvenir de tous ces hommes qui ont travaillé jour et nuit pour conserver la vie du cheval ? Seules quelques photos résisteront au temps mais il n'y aura plus personne pour s'y reconnaitre.

haras038 copie

 

  A cette époque il y avait encore du crottin sur la route et on entendait le bruit sec des sabots ferrés sur le bitume, car tous les matins un attelage se promenait dans la ville pour sortir les chevaux par tous les temps. Paul Le Blay  et son compagnon Henri Lefer excellaient dans cet exercice , en ville parmi la circulation automobile. Ce n'était pas toujours simple.

haras051 copie1

haras068 copie  C'est à Amboise à coté du lycée viticole qu'il sera construit en 2010 pour ouvrir en mars 2011. Sa principale activité sera la reproduction artificielle. Il pourra offrir aussi aux éleveurs des services comme le débourrage des poulains ou le dressage à l'attelage. Il est surprenant que toutes ses activités soient maintenues dans le secteur public car l'intérêt national  n'est pas évident, et les intérêts du privé tellement à l'affût d'engranger de la monnaie. ( Pour acquérir les bâtiments il faudra débourser plus de 3 millions d'euros et subir les contraintes des monuments classés). A part la gestion du fichier de tous les chevaux d'élevage et de compétition, identifiant tous les ans des milliers de poulains naissant en France, la récolte et la conservation de semence. C'est l'outil de sélection et d'information le plus performant au monde. Souhaitons qu'il le reste.

Alors en cette année 2010 regardons Paul passer peut être pour la dernière fois la herse dans les allées. Il va  partir à la retraite en même temps que la fermeture  du haras de Blois là où il a commencé le 1er avril 1974. Il va pouvoir s’occuper à plein temps de ses deux juments. Bonne retraite Paul.

paul herse 013 copie

Admirons une dernière fois la souplesse et la docilité de cette merveilleuse montagne de muscles. L'art de faire travailler cette puissance en douceur. Le cheval et l'homme, une passion, une grande histoire d'amour !

 

haras110 copie

   Il ne nous restera que des images floues perdues dans nos mémoires.

 

haras066 copie2

 a-la-niche.jpg

 

Ce soir je n'aboie pas , non, je hurle... à la mort du Haras de Blois.

 

feu-le-haras-45-copie.jpg

 

 

  Un lien vers un site sur ce qui touche le monde du cheval ici

 



 

Quelle beauté ce cheval !

Partager cet article

Repost 0
Published by brissmi - dans divers
commenter cet article

commentaires

Patricia Jeanneau 17/01/2017 21:31

Si vos avez des documents qui ne sont pas ci dessus je serais heureuse de pouvoir les consulter. Merci d avance

brissmi 18/01/2017 15:39

Bonjour, je peux vous donner tous mes documents sur une clé usb que je mettrais dans votre boite à lettre si c'est bien vous qui habiter à villerbon 10 rue etc..

Patricia Jeanneau 17/01/2017 21:29

Bonjour,
Merci pour l ensemble de ces document et l historique du haras de Blois.
Mon papa travaillait dans ce lieu magique. Je l ai retrouvé sur une photo de groupe et sur le trombynoscope.
Que de beaux souvenirs!!!!

Enzo 11/06/2016 14:08

Je tiens à vous remercier.... J'ai vécu entre Février 1998 et Juillet 2007 au Haras de Blois, où j'ai donc passé mon enfance, et je tenais à revoir quelques photos, ça m'a fait énormément de bien car cet endroit me manque énormément et j'ai même pu voir mon père sur une des photos de groupe, si jamais vous avez d'autres photos à partager je serais ravis d'en avoir n'hésitez pas à m'en envoyer au mail suivant : enzopgaillard@gmail.com
Merci encore.

Enzo 12/06/2016 11:53

Merci beaucoup !!

brissmi 12/06/2016 06:33

Bonjour, je viens justement de réunir tous les documents que j'ai pour une autre demande, je prend contacte avec vous par Mail.

Enzo 11/06/2016 14:21

je viens même de remarquer qu'on voit mon GRAND PERE maternel sur une autre photo de groupe !!!!

figoli 02/09/2015 12:43

Merci pour votre information

Attelage patrimoine 02/09/2015 08:20

Bonjour, En cette fin d'année de nombreuses fermetures définitives de haras semblent se préciser. Avez vous des informations sur Blois? D"avance merci Cordialement

brissmi 02/09/2015 09:00

oui j'ai des informations, ce qui était le haras est bien sûr fermé et vendu. Les parties habitables séparément, et le reste c'est une société qui l'a acheté pour le transformé en hôtel.Les chevaux à Blois c'est fini il ne reste que mon blog pour se souvenir.
Merci de votre visite.